Quel est le salaire après un BTS MUC ?

Vous êtes passionnés par le Management des Unités Commerciales et désirez suivre une formation en BTS MUC. Vous savez certainement quoi faire après votre formation mais en savez-vous autant sur le salaire que vous pourriez toucher ? Le présent article vous apporte des éléments de réponses dont vous avez besoin.

Quel est le salaire au cours de la formation BTS MUC ?

La formation BTS MUC peut se dérouler en continu ou en alternance. Lorsqu’elle se déroule en alternance, l’étudiant est partagé entre les cours théoriques et le stage pratique qu’il réalise. Cette option favorise d’ailleurs une meilleure insertion dans le monde du travail. Dans ce cas particulier, le stage que l’étudiant réalise est rémunéré. Cette rémunération est fonction de son poste et du contrat qu’il aura signé avec l’entreprise. La détermination du salaire attribué à l’étudiant s’effectue à travers une grille des salaires qui prend en compte plusieurs critères décisifs. Pour un étudiant en alternance par exemple, la rémunération est fonction de la nature du contrat : contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation.

A voir aussi : Comment perdre du poids rapidement et naturellement ?

Salaire des étudiants ayant signé un contrat d’apprentissage

Un contrat d’apprentissage est généralement signé par de jeunes étudiants ayant entre 16 et 25 ans. Il constitue une part du mode de formation initiale. Le salaire de l’étudiant qui possède ce type de contrat est déterminé en tenant compte du SMIC, de son âge et enfin de son année de formation. Ainsi, un étudiant en première année percevra 25% du SMIC s’il a moins de 18 ans. Son salaire sera de 41% du SMIC si son âge est compris entre 18 et 20 ans. Enfin, l’étudiant ayant plus de 21 ans percevra 53% du SMIC en première année. En deuxième année, l’étudiant percevra en pourcentage du SMIC 37% s’il a moins de 18 ans. Il percevra 49% si son âge est compris entre 18 ans et 20 ans et 61% s’il a plus de 21 ans. Remarquons que le nombre d’heures de travail de l’étudiant est pris en compte dans la détermination du salaire.

Salaire des étudiants avec un contrat de professionnalisation

Le salaire pour un contrat de professionnalisation est déterminé en fonction de l’âge de l’étudiant et de son niveau de qualification. Ainsi, l’étudiant de moins de 21 ans qui a un Bac Général percevra 55% du SMIC. Son compère de classe ayant entre 21 ans et 26 ans percevra 70% du SMIC. Pour les étudiants détenteurs d’un Bac Pro, il faut s’attendre à percevoir 65% du SMIC si on a moins de 21 ans. Ce salaire est de 80% du SMIC si vous avez entre 21 ans et 26 ans.

A lire en complément : L'Oréal : services, histoire de la marque et actualités

Quel est le salaire du nouveau diplômé BTS MUC ?

Avec son diplôme de BTS MUC, le nouveau diplômé est en mesure d’occuper de multiples postes au sein d’une entreprise. Quant à son salaire, il varie selon plusieurs facteurs. Les critères les plus importants sont la taille de l’entreprise qui le recrute, son expérience avant et après le diplôme BTS MUC.

Quel est le salaire moyen après le BTS MUC ?

Après l’obtention du diplôme BTS MUC, le salaire est estimé entre 20 000 et 26 000 euros bruts an pour un débutant. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans la détermination du prix exact.

Par exemple, un employé de magasin spécialisé dispose d’un programme de travail léger, subit peu de pression et encaisse un salaire moins important. En revanche, un employé engagé dans la grande distribution gagne beaucoup plus, mais il subit une grande pression de travail. Son programme horaire est nettement plus élevé ainsi que ses responsabilités.

Dans le secteur bancaire, le salaire d’un employé est aussi élevé, à l’instar de ceux engagés dans la grande distribution. Leur rémunération brute peut atteindre les 21000 euros, notamment pour un employé engagé au post d’assistant commercial ou encore occupant le poste d’agent d’accueil.

Le salaire en stage de BTS MUC

Dans le cadre d’un stage BTS MUC, l’étudiant n’est pas payé à proprement parler, mais bénéficie de gratifications. Elles sont obligatoires notamment lorsque le stage qu’il effectue s’étend sur une période de plus de deux mois, dans la même entreprise, que ce soit en continu ou en alternante. Dans les normes, une journée de travail équivaut à 7h pour 22 jours de présence au poste. Pour bénéficier de ses gratifications, l’étudiant doit avoir effectué au moins 308 heures de présence, soit 44 jours minimum. Lors du calcul du nombre d’heures de présence, les congés et les autorisations d’absence sont comptés. En revanche, les jours fériés ne sont pas pris en compte.

Dans le cas où le nombre de jours de travail n’atteint pas le quota exigé, les gratifications deviennent facultatives. L’employeur est alors libre de les accorder.

News