Les équipements indispensables pour faire du vélo

Pour faire du vélo dans les meilleures conditions, il ne suffit pas d’avoir une bicyclette, de bonnes roues et des pneus de qualité. Il y a d’autres équipements qui sont importants pour arpenter les routes et dévaler les pistes. Ceux-ci assurent le confort et la sécurité du cycliste lors de ses séances. Ils sont également un moyen efficace de maximiser ses chances de remporter une course par exemple. Casque, gants, lunettes de soleil, lampe, bouteille d’eau, porte-bouteille… voici les indispensables pour faire du vélo.

Un casque de vélo

Le vélo est un sport qui procure d’énormes bienfaits, mais de nombreux dangers guettent les cyclistes sur les pistes et routes. Un simple choc, un accrochage avec un autre coureur ou une perte d’équilibre peuvent rapidement vous causer du tort si vous n’êtes pas vigilant. Si vous avez de la chance, vous repartez simplement avec quelques égratignures et du matériel cassé. Dans le pire des cas, vous vous retrouvez avec une fracture ou des blessures crâniennes.

A lire également : Quelle matière Peut-on teindre ?

En circulation, on peut facilement se blesser à la tête. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de protéger cette partie du corps à tout moment avec un casque. On estime que la grande majorité des chocs traumatiques peuvent être empêchés grâce à cet équipement. Il forme non seulement une barrière de protection, mais également il absorbe le choc des chutes. Comme vous pouvez le constater, l’importance du casque de vélo n’est plus à démontrer, que ce soit pour une simple balade ou pour une compétition sportive. Cet accessoire est aussi utile pour prévenir les dangers naturels comme la poussière, les débris dans l’air, les grains de sable, les projections d’eau et la chaleur.

Par ailleurs, le casque n’est pas qu’un accessoire de protection, c’est aussi un équipement qui permet au cycliste de se démarquer ou de s’affirmer. Pour cela, misez sur un article design ou vintage pour frimer en été ou pendant les beaux jours.

A voir aussi : Message pour dire merci : comment écrire un petit mot ?

Alors, quels types de casques porter pour ses séances ? Vous l’ignorez peut-être, mais il existe plusieurs types de casques de vélo. Le choix de l’équipement approprié dépend de la pratique. Vous trouverez par exemple des casques VTT pour les férus de ce sport, des casques de vélo de route et de BMX. Cette dernière discipline nécessite le port d’un équipement léger et aéré. Il existe aussi des casques pour enfant et des accessoires de protection intégrale.

choisir casque de vélo

Des gants de cyclisme

Si la fonction première des gants est de garder au chaud les mains pendant l’hiver ou les périodes froides, ces accessoires peuvent également avoir d’autres rôles. Lors d’une chute à vélo, les mains sont généralement les premières parties du corps exposées. On se sert d’elles pour se protéger ou garder l’équilibre. Il est donc important de les protéger avec des gants adaptés à la saison. Des accessoires d’été ne sont ni pratiques ni sûrs pour rouler en hiver.

Outre ces aspects, ces équipements sont aussi idéaux pour rendre le plus confortable possible vos séances. Ils protègent vos mains des ampoules en limitant les frottements avec le guidon. De plus, ils absorbent les vibrations causées par les secousses et irrégularités des sols. Enfin, tenir un guidon quand on a les mains humides ou moites provoque un sentiment très désagréable. Dans ces conditions, porter une paire de gants est la meilleure solution pour rouler correctement.

Par ailleurs, on ne choisit pas au hasard cet équipement. Misez sur un produit à la bonne taille afin qu’il soit parfaitement ajusté. Optez également pour un accessoire fabriqué avec des matériaux de qualité et qui permet une excellente respirabilité.

Une bouteille d’eau et un porte-bouteille

Pendant un effort physique, l’organisme perd de l’eau du fait de la chaleur produite des muscles. Cette eau est évacuée sous forme de sueur par la transpiration. Lorsqu’on s’hydrate régulièrement pendant les longues sorties, l’organisme compense efficacement ses pertes. Cependant, la quantité de boisson à consommer dépend de 3 facteurs à savoir : la météo, la distance et l’intensité de l’exercice. Il est conseillé de boire en petite quantité, soit une à deux gorgées toutes les 10 minutes.

Vous l’aurez compris, pour ne pas manquer d’eau en route, il vous faut une ou plusieurs bouteilles d’eau. Ces dernières se fixent sur un équipement appelé porte-bouteilles. Le choix de ce support ne se fait pas hasard, surtout pour les cyclistes professionnels. Pourquoi ? Simplement parce que la présence de l’accessoire rajoute du poids au vélo. Optez alors pour un produit en plastique si vous souhaitez minimiser le poids de votre vélo. Vous pouvez également choisir des équipements en carbone ou en titane qui allient robustesse et légèreté. Avec des matériaux comme l’aluminium ou l’acier, vous ferez le choix de la robustesse.

Des lunettes de soleil et une crème solaire pour rouler à vélo

Les insectes, les poussières, les courants d’air, les branches, les projections d’eau et le soleil sont des dangers naturels à vélo. Pour cela, il faut protéger ses yeux avec des lunettes de soleil adaptées à la pratique de ce sport. Le choix de vos verres doit cependant se faire en fonction d’un élément important appelé indice de protection, noté sur une échelle de 0 à 4. Plus il est élevé, plus l’accessoire est teinté, et protège efficacement contre une luminosité de plus en plus intense.

Des verres de catégorie 0 sont transparents et idéaux par temps pluvieux ou très nuageux. Optez pour la catégorie 1 si vous conduisez par temps gris avec une faible luminosité. Ceux qui roulent lorsqu’il fait beau (luminosité moyenne) doivent choisir la catégorie 2. En cas de forte luminosité (soleil intense), privilégiez des verres teintés de catégorie 3 ou 4.

La tête et les yeux ne sont pas les seules parties du corps à protéger lorsqu’on prend la route. Pour profiter pleinement de ses sorties en été, il est important de protéger également sa peau avec de la crème solaire.

équipements sécurité pour rouler à vélo

Les lampes de vélo

Les lampes de vélo font partie des équipements de sécurité les plus importants. Elles sont nécessaires pour pratiquer dans des conditions de faible luminosité ou dans l’obscurité. Elles permettent d’éclairer les pistes et d’être visible par les autres usagers de la route. La loi impose aux cyclistes urbains, coureurs de route, vététistes et cyclotouristes d’installer des feux arrière et avant sur leur bicyclette.

Avant de choisir un éclairage pour son engin, il faut prendre en compte ces 2 critères : l’environnement dans lequel on roule et ses besoins. Les personnes qui roulent sur les pistes peu éclairées (hors agglomération) ou qui habitent en campagne doivent privilégier un accessoire puissant avec une forte intensité. Ceux qui pédalent occasionnellement en journée peuvent choisir simplement des lampes design.

Loisirs