Qui est le saint patron des animaux ?

Que se passe-t-il si la protection de Saint Hubert sur les animaux et leurs maîtres arrive par la poste ? Un simple clic et la basilique Saint-Hubert l’installe. Reportage dans les coulisses de l’opération.

Lire également : Comment porter des baskets noires homme ?

Chaque année, la fête de Saint Hubert concentre de nombreux moments spéciaux pour les animaux. La bénédiction de Saint Hubert du nom de ce saint, célébrée le 3 novembre, protège les êtres vivants aux pattes, aux cheveux ou aux plumes. Cette année, pour cette tradition comme pour de nombreuses pratiques religieuses, le même type de bénédiction pour les animaux est disponible en ligne pour ceux qui ne peuvent pas faire le voyage. Il est possible de prier Saint Hubert pour que ce chien ou ce chat soit préservé autant que possible des dangers et des maladies pendant que l’animal est sur place ou ailleurs. C’était le cas dans le passé lorsque le prêtre a béni le troupeau du fermier.

En Belgique, au moins un ménage sur cinq accueille un chat, un chien ou un autre animal de compagnie. Comme son nom l’indique, cet animal contribue à faire du lieu plus vivante et proche de la nature. Les maîtres s’attachent au fil des ans à leurs chiens ou chats, ils connaissent leur caractère et ses défauts. « Ma chatte est très craintive », dit Melissandre, par exemple, « elle ne pouvait pas assister à un grand rassemblement même si c’était pour son propre bien ». Et pourtant, la propriétaire aimerait sa féline femelle qui a atteint l’âge de son chat. L’âge de 14 ans est protégé par la force de Saint Hubert. Des milliers de personnes accompagnées de leurs animaux se rendent chaque année le 3 novembre dans l’un des lieux de la fête de Saint Hubert (soit à la basilique Saint-Hubert dans les Ardennes, soit à Maredsous, soit à l’abbaye d’Aulne…). « Certains parcourent 100 ou 200 kilomètres pour assister à cette bénédiction «, nous voyons à la basilique ardennaise.

Lire également : C'est quoi un homme charmeur ?

Exemple de parchemin (c) Basilique Saint-Hubert

En cette année 2020, la basilique Saint-Hubert a eu l’idée de poursuivre cette même approche à distance. Par le biais du site Web du paroisse ou sur la page Facebook de la commune, le propriétaire de l’animal arrive à un petit formulaire qui lui demande principalement le nom de son fidèle compagnon sur les pattes et une photo. Sur la base de ces informations, le doyen Philippe Goosse pourra procéder à la bénédiction. Cette prière prononcée par le prêtre sera représentée par un rouleau authentifié par le sceau de la paroisse et la signature du doyen. Melissandre, pour sa part, vient de vivre cette expérience : « C’est un plus par rapport à mon animal, Yana avec qui je vis depuis l’âge de 5 mois. J’ai mis le certificat dans un cadre magnifique chez moi. Yana, fidèle compagne de Mélisandre, a été placée sous la protection de Saint Hubert. » Le parchemin est imprimé sur un beau papier élégant chez un imprimeur local. Il comprend la photo de l’animal envoyée par son propriétaire ainsi que l’image des bénédictions de Saint Hubert précédemment célébrées dans la basilique du même nom.

Pour les maîtres qui voudraient simplement prier Saint Hubert de maison, une formule neuvaine est également disponible sur le site de la basilique. Enfin, il est possible de confier une intention de prière à l’un des saints patrons de cette basilique des Ardennes, de Sainte Rita, de saint Jean-Paul II ou de Saint Hubert. La paroisse se rend volontairement accessible aux plus éloignés, en utilisant les possibilités offertes par la technologie numérique.

AF de Beaudrap

Pour demander la protection de Saint Hubert sur parchemin (prix 10 euros), rendez-vous sur le site de la basiliqueSaint-Hubert

Mode
Show Buttons
Hide Buttons