Comprendre l’intérêt et les frais bancaires

Les établissements bancaires selon les services qu’ils rendent, utilisent des politiques de tarification bien déterminées. Ainsi, en fonction de l’opération, ils prélèveront des frais ou verseront des intérêts. Mais concrètement, que signifient l’intérêt et les frais bancaires ? Le présent article vous propose quelques explications pour mieux comprendre ces deux termes.

L’intérêt bancaire : explications

L’intérêt bancaire est un terme utilisé par les banques selon deux cas de figures. Dans le premier cas, l’intérêt bancaire est utilisé pour designer la rémunération que reçoit une banque suite à une opération de prêt. Pour faire simple, c’est la somme en plus que le client paye à la banque lorsqu’il rembourse le capital qu’il avait emprunté.

A lire en complément : Qui est derrière B for Bank ?

C’est pour cette raison l’expression « intérêt des emprunts » est souvent utilisée. L’intérêt bancaire est calculé suite à l’application au montant emprunté, d’un taux appelé taux d’intérêt. Ce taux peut être fixe ou variable selon la politique de chaque banque. Notez aussi que ce dernier est fonction de la durée du prêt, de son type et du profil de l’emprunteur.

Pour ce qui est du versement de l’intérêt bancaire, il se fait progressivement selon les conditions établies dans le contrat et avec le capital. Dans le second cas de figure, l’intérêt bancaire est utilisé pour designer la rémunération que la banque verse à son client. Ce dernier reçoit des intérêts pour avoir placé son argent auprès de la banque. Les rôles sont inversés et c’est la banque qui devient alors l’emprunteur.

A voir aussi : Quel crédit avec mon salaire ?

Les frais bancaires

Les frais bancaires pour leur part, représentent les sommes que versent les clients aux établissements bancaires pour la réalisation d’une opération. C’est en quelque sorte le prix de vente des services qu’offrent les banques. En dehors des opérations bancaires, les fais bancaires peuvent également être liés à des irrégularités de fonctionnement d’un compte bancaire.

Les différentes catégories de frais bancaires

Comme dit plus haut, il existe deux catégories de frais bancaires. La première concerne les frais liés aux services quotidiens des banques. Quant à la seconde, elle est liée aux incidents ou irrégularités de fonctionnement des comptes bancaires.

Frais bancaires quotidiens ou de service

Ils représentent les rémunérations que prennent les banques en échange des services qu’elles fournissent à leurs clients. Il s’agit entre autres des frais de gestion de compte, des frais de virement interbancaires, des frais de retrait à l’étranger, etc. Les tarifs de ces différents frais sont fixés librement par les banques et ils peuvent être exprimés en taux ou en montant fixe.

Frais liés aux incidents de paiement

Les frais liés aux irrégularités de fonctionnement de compte sont des frais occasionnels qui ne sont prélevés qu’en cas d’incident. Ces frais peuvent donc être évités si le client n’est pas en situation de découvert bancaire. Comme frais bancaires liés aux incidents, vous pouvez avoir :

  • Les frais bancaires de dépassement qui sont des rémunérations que les banques prélèvent aux clients qui ont dépassé le seuil de découvert autorisé. Ces frais appelés agios seront calculés sur la base d’un montant, d’une durée en jours et d’un taux annuel.
  • Les frais bancaires d’intervention qui sont prélevés lorsque la banque intervient dans une opération présentant une irrégularité dans le fonctionnement du compte concerné. Les frais sont prélevés en raison du traitement particulier à opérer.
  • Les frais bancaires de rejet prélevés pour un rejet des paiements sur le compte débiteur d’un client. Ce rejet s’explique par le fait que le compte du client a dépassé le montant de découvert autorisé.

Finance