Comment construire un vélo électrique ?

Construire un vélo électrique n’est une chose aussi compliquée comme beaucoup le pensent. En effet, si vous disposez d’un vélo classique, vous avez la possibilité de construire un vélo électrique. Il vous suffira d’y ajouter certains éléments clés et le tour est joué. Dans cet article nous nous proposons de vous décrire les différentes étapes pour la construction d’un vélo électrique. Suivez- nous.

Procurez-vous un vélo classique en bon état

Il est important que vous vous assuriez que le vélo que vous avez trouvé est en bon état, confortable et que ses freins marchent normalement. Ce détail est important car en cas de dysfonctionnement, le défaut pourrait s’amplifier quand vous allez faire les autres installations. Nous vous suggérons à cet effet les vélos à suspension que vous avez la possibilité de vous procurer dans les magasins. Néanmoins, il faudra faire quelques retouches notamment sur la carrosserie. Optez pour des pneus plus résistants et plus confortables.

A découvrir également : Où demander un acte de naissance avec mention marginale ?

Choisissez des pignons multiples et dotez-vous d’un manier arrière

Au cas où votre vélo ne dispose pas de pignons multiples sur son pédalier, il vous faudra vous en procurer. Si vous n’avez pas les moyens pour vous en procurer, il est possible que vous récupériez les pignons et le pédalier d’un autre vélo afin de l’installer sur le vôtre. Le panier quant à lui constitue l’endroit où vous aurez à mettre votre batterie.

A lire également : Ecandidat Université de Paris : déposer les dossiers de candidature

Procurez-vous des batteries et des câbles

Il vous faudra connaitre la tension nécessaire avant l’achat de ce matériel. Généralement, les vélos électriques ont besoin de batteries de 24 ou de 36 volts. Pour plus d’économies, nous vous suggérons de vous procurer les petites batteries au plomb qui sont souvent utilisées dans les onduleurs. En plus de disposer d’une tension qui tourne autour de 12 volts, elles ont une capacité de 7 ampérages par heure. N’essayez même pas, la batterie d’une voiture ne pourra pas fonctionner ici.

Pour ce qui est des câbles, vous avez besoin d’au moins 1 ampère de l’heure par Km sur un système de 36 volts. Il vous faut aussi des câbles pour faire la liaison de tous les composants du système. Si vous optez pour une installation en série, vous avez la possibilité d’obtenir un système avec une tension plus importante.

Par une installation en parallèle vous permettra de disposer d’une intensité plus importante de l’heure. Nous vous suggérons de vous procurer des câbles en cuivre gainé pour faire la liaison entre les batteries. Il vous faudra par la suite vous procurer plusieurs autres équipements à savoir :

  • Un chargeur adapté et un moteur de bonne qualité ;
  • Un contrôleur brossé et un accélérateur puissant ;
  • Plusieurs connecteurs pour les batteries ;
  • Des plaques métalliques et des colliers ;
  • Une chaîne de vélo, des boulons ;
  • Un onduleur.

Lorsque vous avez réussi à réunir tout ce matériel, il vous faudra maintenant faire les différents assemblages. Branchez donc les batteries et connectez-les aux différents câbles. Faites les différents montages, allumez l’accélérateur et prenez des notes.

Construisez et faites encore des tests

L’objectif de cette action est de faire le montage du moteur dans le cadre triangulaire du vélo. Il s’agit aussi de fixer la chaîne aux pignons sur l’axe du moteur. Au cours de l’installation, faites de vérification en enroulant la chaîne autour du pignon du pédalier et du moteur. Procédez ensuite à l’installation de la plaque en métal. Cette étape passée, il vous faudra aussi percer les trous pour le moteur et sur la plaque avant de mettre cette dernière sur le cadre. Montez maintenant la chaîne et faites encore des tests.

C’est enfin le moment de fixer le contrôleur sur le panier arrière ou quelque part sur le cadre. Puis installez l’accélérateur en le fixant sur le guidon. Une fois fixé, il vous faudra brancher les câbles du contrôleur au l’accélérateur et ceux du moteur au contrôleur.

Faites une dernière vérification

Si vous avez réussi toutes ces étapes dans votre montage, c’est le moment de trouver un support semi-permanent pour les bactéries. Ajustez les câbles et vérifiez si tout est en ordre en faisant un dernier test.

News