Pourquoi les chaussures de sécurité font mal au pied ?

L’exercice de certaines professions demande le port de chaussures de sécurité, principalement pour échapper aux risques qui peuvent survenir. Toutefois, porter ces chaussures au quotidien peut rapidement devenir un problème et un facteur de douleurs. Pourquoi les chaussures de sécurité font-elles mal au pied ? Vous en saurez davantage dans cet article.

Comment se présente une chaussure de sécurité ?

D’une manière générale, les chaussures de sécurité sont composées de :

A découvrir également : Décathlon : services, histoire de la marque et actualités

  • une semelle interne qui permet de soutenir le pied et de fournir un confort d’usage supérieur ou inférieur ;
  • une tige qui concorde au côté externe de la chaussure couvrant le pied ;
  • une coque ou enveloppe protectrice correspondant à la pointe en aluminium, en composite ou en acier qui protège l’extrémité du pied contre des dangers d’écrasement ;
  • une semelle contre la perforation qui permet de sécuriser la plante de pieds des outils perforants ;
  • une petite langue (habituellement en cuir) qui représente la partie qui se trouve au niveau des lacets et du pied.

Le but des chaussures de sécurité est de protéger vos pieds des divers dangers présents dans votre milieu de travail. Les techniques textiles récentes ont grandement permis l’amélioration de la performance des chaussures. Principalement, par le perfectionnement des caractéristiques de certains éléments.

Le degré de commodité et de protection de vos chaussures de sécurité est désormais acceptable. Au fil des années, l’évolution des matériaux permet la création des motifs toujours plus commodes et solides.

A lire aussi : Comment construire un vélo électrique ?

Quelles sont les causes des douleurs ?

Plusieurs causes peuvent être à l’origine des douleurs causées par le port des chaussures de sécurité. Il y a entre autres :

Les pieds sensibles

Avoir des pieds fragiles peut être à l’origine des douleurs quand vous mettez vos chaussures. En effet, si les pieds ont tendance à s’enfler pendant le jour à cause du mauvais flux sanguin, vos chaussures de sécurité ne vous conviendront plus.

La douleur et l’inconfort sont prévisibles, si elles ne sont pas fabriquées en motif de basket ou avec des matières souples. La douleur se diffusera non seulement au niveau du pied, mais également aux chevilles et à la hanche.

Par ailleurs, la friction de vos pieds sensibles peut causer des rougeurs et ampoules quand la chaussure est de qualité inférieure. Celles-ci ne sont bien évidemment pas douloureuses, mais une fois cassées, elles peuvent provoquer des douleurs et plus tard des risques d’infections.

Une taille non adaptée

Au nombre des causes liées aux douleurs du port des chaussures de sécurité, on retrouve également la taille. En effet, vous pouvez faire un mauvais choix de pointure au cours de l’acquisition de la chaussure. Ceci peut être dû à une non-disponibilité de la taille adéquate ou encore à un oubli.

Ainsi, vous finissez avec une chaussure de sécurité petite pour vos pieds. Par conséquent, vos orteils sont pressés et vos pieds sont coincés dans la chaussure pendant des heures, ce qui occasionne des douleurs.

Lorsque la chaussure est plus grande, vos pieds flotteront dans cette dernière provoquant des frictions et des ampoules ensuite. Pour les personnes atteintes de l’hallux valgus, une chaussure de sécurité trop étroite tendra à détourner vers l’intérieur, l’orteil. Le choix d’une bonne taille de chaussure pour vos pieds s’impose.

Les désavantages de la chaussure

Les désavantages d’une chaussure de sécurité peuvent être également comptés parmi les facteurs qui causent de la douleur.

Les défauts de ces chaussures résident dans leur rigidité, à la fois dans la partie haute (tige) et dans la semelle. De fait, compte tenu du motif, l’absence de souplesse peut être à l’origine de douleurs. Une chaussure de sécurité trop ferme empêche de faire un mouvement naturellement.

Comme désavantage, on retrouve également l’absence d’aération. En effet, la sueur se cumule et ne se fait pas expulser de manière efficace, ce qui favorise ainsi l’accroissement de microbes et de bactéries responsables de maladies.

De plus, l’aspect de la coque protectrice peut aussi causer de l’inconfort, en particulier quand elle est trop petite et frotte continuellement les orteils. Ce qui provoque des douleurs et irritations.

News